wpcec088a7.png
wp9fc871fb.gif
wpc1946ffb.png
wpbf3dc4d9.png
wpf332a615.png
wpdbd9034d.png
wpb7a6b042.png

Sainte Clotilde

 

Sainte Clotilde est la patronne de l’ALAT parce que, selon la légende, la sainte permit à Clovis d'être victorieux à Tolbiac en submergeant l'ennemi sous le feu du ciel. L’explication est un peu tirée par les cheveux, comme beaucoup en conviennent, même ses auteurs…

Monseigneur Dubost, qui fut à l’origine de ce choix de patronage, précise ici qu’elle fut la vraie raison de ce choix.

Vers la fin des années 90, Monseigneur Dubost, alors évèque aux armées, avait constitué une petite équipe chargée de trouver un saint patron pour l’ALAT. On scruta donc les Ecritures…

Il ne fallut que peu de temps à nos experts pour relire le passage suivant du second Livre des Rois :

"Elie dit à Elisée : Demande ce que tu veux que je fasse pour toi, avant que je sois enlevé d'avec toi. Elisée répondit : Qu'il y ait sur moi, je te prie, une double portion de ton esprit ! 

Elie dit : Tu demandes une chose difficile. Mais si tu me vois pendant que je serai enlevé d'avec toi, cela t'arrivera ainsi ; sinon, cela n'arrivera pas. Comme ils continuaient à marcher en parlant, voici, un char de feu et des chevaux de feu les séparèrent l'un de l'autre, et Elie monta au ciel dans un tourbillon.

Elisée regardait et criait : Mon père ! Mon père ! Char d'Israël et sa cavalerie ! 

Et il ne le vit plus." (2 Rois 2/9-11).

Par ailleurs, si le cahier des charges de l’Etat-major précisait : "un saint patron qui se fête en juin", cela voulait surtout dire "un jour où l’on peut voler, pas comme à la sainte Barbe ! ". Et Saint Elie se fête le 20 juillet.

Le vicaire, le général, le pilote, le mécanicien, le météorologiste… Tous pouvaient s’accorder pour choisir le prophète Elie comme saint patron.

Mais la canonicité ne fait pas toujours bon ménage avec la trivialité ! Et dans un même élan tous pensèrent que "Elie – hélicoptère" était un mauvais jeu de mots !

"Elie" restait cependant dans les esprits, comme ces petites chansons que l’on conserve du matin au soir, sans pouvoir s’en débarrasser.

Monseigneur Dubost demanda alors conseil à son père (on ne le fait jamais assez !). Ce dernier avait été, en 1944, "porte serviette" du colonel Besançon, commandant l’artillerie lors de la libération de Rome… le 4 juin.

Ce jour là, il y eu évidemment un défilé des forces alliées dans la ville éternelle, et les Piper d’observation de l’artillerie y prirent part. Pour ces avions de l’armée de terre, ce fut, semble-t-il, un des premiers rassemblements en défilé aérien.

Le 4 juin, l’Eglise honore sainte Clotilde. Monseigneur Dubost pensa donc que la sainte obtiendrait les suffrages de l’ALAT : n’était-ce pas grâce à son intercession que les Francs vainquirent in extremis les Alamans ? Souvent aujourd’hui, n’est-ce pas aussi grâce à l’intervention décisive de l’ALAT que nos forces remportent la victoire ?

C’est ainsi que l’histoire a rencontré la légende, et que sainte Clotilde est devenue la patronne de l’ALAT.

 

Anecdote librement rapportée par Patrick GUYARD,

avec l’aimable assentiment de Monseigneur DUBOST