wpbe5b56ec.png
wp46103ff4.png
wpe5a45512.png

AVIATION D'ARTILLERIE DU CORPS EXPEDITIONNAIRE

FRANCAIS EN EXTRÊME-ORIENT

TYPE 1

 

wp51eeeaf3.gif

 

Au cours de l'été 1945, l'état-major décide que l'artillerie du corps expéditionnaire en Indochine sera doté d'une aviation légère formée des éléments organiques de la 9e division d'infanterie coloniale, avec cinq sections de Piper L-4, et deux groupes aériens d'observation d'artillerie (GAOA) de type britannique à douze avions d'observation chacun. Une décision ministérielle, d'août 1945, prescrit que les pilotes et les mécaniciens doivent appartenir exclusivement à l'armée de l'air.

 

Homologation Non.

 

Description Ailes d'argent portant la mention  "INDOCHINE" en rouge, coupée en deux,  brochées au centre par l'écu du CEFEO. Sur la trabe de l'ancre, inscription "CEFEO" en rouge .

 

Symbolisme Les ailes symbolisent l'aviation d'observation . Son lieu d'action est spécifié par la carte et la mention "Indochine".  L'écu du CEFEO précise son rattachement.

 

Créateur .

 

Fabrication

ARTISANALE. Dos lisse, plat, argent. Attache, épingle de nourrice avec un boléro rond.

 

De nombreuses variantes ont vu le jour.  Avec ou sans la mention "INDOCHINE" sur les ailes,  selon l'inspiration de l'artisan. Seule constante, l'attache, qui est toujours une épingle de nourrice.

 

Remerciements : Pierre Legoube, François Proisy.

Pour tout complément d'information, correction ou rectification : mailto:malcrosch@yahoo.fr